Bureaux Marseille Provence 2013 à la Maison Diamantée, Marseille

Maître d'ouvrage: Association Marseille Provence 2013 Capital de la Culture

Mission: Mission de base + mobilier

Projet: livré en Mai 2011

Budget: 300.000 euros HT

Surface: 1000 m²

Photographe : Philippe Ruault

Bâtiment emblématique de Marseille, la Maison Diamantée est un ancien hôtel particulier aux façades, planchers, plafonds et boiseries classés. Le travail en maquette à grande échelle permet d’appréhender la profondeur de l’édifice et d’optimiser l’éclairement des espaces très sombres. L’ancien hôtel particulier doit permettre toutes les fonctions que l’on retrouve dans un espace de bureau telles que pouvoir s’isoler, accueillir des visiteurs, se réunir, ou travailler en open-space. Ceci conduit à une diversité de formes d’aménagement tout en respectant les normes actuelles et le classement de certains éléments architecturaux, comme l’escalier. Dans l’open-space, le mobilier de bureau est placé au centre de la pièce. Une potence achemine l’ensemble des réseaux et alimentations électriques. Ce système de suspente se veut peu invasif dans l’espace classé. L’ensemble des câbles n’encombre plus le passage des utilisateurs et est concentré dans une box dessinée sur mesure disposant d’un système de connectique adapté à tout type d’appareil. L’objectif de cette MOA

box est de sublimer tous les câbles. Ici, celles-ci concentrent du 220 V ondulé et continu, des prises RJ45, mais aussi USB, VGA et HDMI. Conçues dans une plaque d’aluminium de 5 millimètres d’épaisseur, cette multiprise intelligente répond à toutes les normes en vigueur en matière de sécurité.

 

Tous les meubles sont dessinés sur mesure par nos soins par le biais de MOA design. L’important linéaire d’étagères se révèle peu onéreux pour deux raisons:

- Le matériau employé est du contreplaqué bakélisé. Habituellement utilisé dans le coffrage de planchers et de voiles béton, celui-ci est peu couteux et dispose déjà d’une couche de finition idéale pour l’entretien et l’hygiène des espaces de travail.

- L’assemblage générique par mi-bois ne nécessite aucun perçage et vissage des éléments entre eux mais seulement une découpe astucieuse des panneaux. Aucun ancrage sur le sol classé n’a été opéré, l’ensemble des étagères étant fixé sur les parois internes de l’édifice.

 

Le vitrage à 45 degrés sur la photo ci-contre reflète de manière importante la lumière et participe à l’amélioration de la qualité lumineuse de l’espace. De l’autre côté, photo ci-dessous, ce même vitrage crée une mise à distance de ce bureau plus intime avec le reste de l’open-space. Issues du même contreplaqué en bouleau bakélisé, les tables imaginées spécialement pour ce lieu et cet aménagement de bureau, sont pourvues des caractéristiques similaires de résistance et d’esthétique que les étagères. 

 

Dessinées sur meure dans des panneaux standards, elles offrent la possibilité de disposer d’un mobilier design et unique tout en constituant une réelle économie notamment en termes de rationalité d’assemblage. Chaque création est unique et est signée MOA design par gravure sur sa tranche.

 

Toutes les formes sont envisageables, carrées, ovales, rectangulaires, circulaires ou libres et s’adaptent parfaitement à des bureaux ou de l’habitation, comme table haute ou basse.

Partager le projet :